Le don de sang permet de soigner chaque année 1 million de malades et améliore ainsi chaque jour les conditions de nombreux patients.

L’Etablissement Français du Sang prend toutes les mesures pour que la transfusion ne soit pas dangereuse pour le malade, en raison notamment de la transmission de bactérie, de virus, de parasite ou de substances dangereuses. Il veille également à la santé des donneurs. Pour ces deux raisons, il existe des  situations dans lesquelles tu ne peux pas donner ton sang.


Pour te protéger, ne pas altérer ton état de santé :

Tu ne peux pas donner ton sang dans les cas suivants :

- Mauvais état de santé (grande fatigue…),
- Poids inférieur à 50 kg. (Corpulence insuffisante pour constituer une unité thérapeutique pour le malade),
- Traitement pour des crises d’épilepsie,
- Anémie, manque de fer,
- Diabète insulino-dépendant
,
- Pour les femmes, grossesse, et jusqu’à 6 mois après l’accouchement pour éviter tout risque d’anémie,
- Protection légale : tutelle ou curatelle.


Pour protéger le malade qui va recevoir une transfusion :

Tu ne peux pas donner ton sang dans les cas suivants :

 

- Maladie infectieuse en cours : grippe, gastro-entérite…
=> Tu peux néanmoins donner ton sang 2 semaines après la fin des symptômes.

- Maladies transmissibles par le sang (syphilis, hépatites virales B et C, VIH),

Exposition à des risques d’infection :

- Actes de la vie quotidienne : soins dentaires, piercing ou tatouage, intervention chirurgicale, activité sexuelle à risque, voyage en pays impaludé.

=>Tu pourras néanmoins donner ton sang après un délai de :
- 1 jour pour le traitement d’une carrie,
- 7 jours pour un détartrage,
- 4 mois pour un piercing ou un tatouage,
- de 7 jours à 4 mois pour une intervention chirurgicale,
- 4 mois après le dernier rapport sexuel non protégé,
- 4 mois après le retour d’un voyage dans un pays impaludé. Tu pourras toutefois donner ton plasma.

- Prise de médicaments : antibiotiques, corticoïdes sauf par voie locale.
=> Tu pourras néanmoins donner ton sang après un délai de 14 jours après la fin des symptômes ou 7 jours après la fin du traitement.

Il n’y a pas de contre-indication au don de sang pour un traitement contre l’acné.

- Si tu as déjà été transfusé ou greffé, l’ajournement est définitif, qu’il s’agisse de transfusion sanguine, de greffe d’organes, de tissus ou de cellules, dans un souci de protection du malade.

- Si tu as séjourné en Grande Bretagne plus de 12 mois cumulés entre 1980 et 1996 c’est un motif d’ajournement définitif au don du sang. Ceci s’explique par un principe de précaution, face au risque hypothétique de transmission de l’encéphalopathie bovine spongiforme (« maladie de la vache folle »).

- Injection de drogue actuelle ou passée. En effet, l’injection de drogue peut provoquer des contaminations infectieuses.

Si tu as un doute, le médecin de prélèvement est là pour te renseigner.

Retour à l'accueil